Comment bénéficier de l’aide en faveur des ménages modestes ?

Comment bénéficier de l’aide en faveur des ménages modestes ?

Les ménages modestes sont en général les personnes dont le revenu mensuel est inférieur ou égal au Smic. Ce montant reste insuffisant par rapport au niveau de vie très élevée surtout dans les grandes villes et parfois ne peut suffire que pour subvenir aux besoins primaires. Pour cette raison, des dispositifs d’aide en faveur des

Les ménages modestes sont en général les personnes dont le revenu mensuel est inférieur ou égal au Smic. Ce montant reste insuffisant par rapport au niveau de vie très élevée surtout dans les grandes villes et parfois ne peut suffire que pour subvenir aux besoins primaires. Pour cette raison, des dispositifs d’aide en faveur des ménages modestes ont été mises en place afin de soutenir les personnes qui ont un revenu modeste surtout pour les travaux de rénovation qui visent l’économie de l’énergie.

Les travaux de rénovation énergétique

Rénover une partie ou la totalité de son habitat demande une étude au préalable et un travail réfléchi, car les dépenses sur les travaux de rénovation peuvent s’avérer très importantes surtout pour les ménages dont le revenu reste modeste. Néanmoins, et pour ne pas payer une fortune, il faut profiter des mesures d’aide en faveur des ménages modestes et de prêts que le gouvernement ainsi que quelques compagnies privées accordent pour la rénovation des maisons à l’égard des ménages modestes.

On appelle rénovation énergétique tout travail effectué au sein d’un habitat et qui a pour objectif de réduire la consommation énergétique du logement et voir à la baisse le montant de la facture d’énergie. Les travaux de rénovation énergétique comprennent les travaux d’isolation du toit et des murs, le changement vers des fenêtres à double ou triple vitrage renforcé, l’installation d’une ventilation mécanique contrôlée (VMC) et le remplacement du chauffage.

L’aide en faveur des ménages modestes : comment en bénéficier ?

La réalisation de ces 4 travaux de rénovation est très coûteuse. C’est pour cette raison que l’état, et depuis 2015, essaie de soutenir les ménages modestes pour réduire leurs factures d’énergie et les encourage dans les travaux de rénovation énergétique en octroyant des aides en faveur des ménages modestes.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) :

Il s’agit d’un crédit d’impôt de 30 % qui s’applique à toutes dépenses effectuées en vue de l’amélioration énergétique d’un habitat. Le montant des dépenses est déduit des impôts des ménages et remboursé sur leurs comptes. Les ménages modestes peuvent bénéficier d’un taux de 50 % pour la dépose d’une cuve à fioul. Pour bénéficier du CITE, il faut déclarer les travaux une fois terminés. Les travaux doivent être effectués par des professionnelles et toutes les factures doivent être conservées.

Le programme «Habiter Mieux » de l’Anah (Agence nationale de l’habitat)

L’ANAH donne droit à deux types d’aide en faveur des ménages modestes : ‘’Habiter Mieux sérénité  » et ‘’Habiter Mieux agilité « . Les ménages modestes bénéficient de 35 % du montant total HT des travaux plafonné à 7 000 € en plus d’une prime de 10 % du montant HT des travaux, dans la limite de 1 600 €. Le programme ‘’habiter mieux agilité  » concerne uniquement les travaux d’isolation et changement de chaudière.

Comment bénéficier du programme de l’Anah ?

Les travaux de rénovation doivent permettre un gain de 25 %. Pour cela, il faut d’abord contacter un conseiller spécialiste habitat pour vous accompagner jusqu’à la fin du projet. Les critères de revenus et du lieu de l’habitat (Île de France ou région) sont disponibles sur le site de l’Anah. L’habitat doit dépasser 15 années au moment du dépôt du dossier afin de bénéficier de ce programme d’aide en faveur des ménages modestes.

L’éco prêt à taux zéro :

C’est un micro-crédit sans taux d’intérêt dédié aux travaux de rénovation énergétique plafonné à 30 000 €. Vous pouvez bénéficier du prêt en parallèle avec les autres mesures d’aide en faveur des ménages modestes comme le CITE.

Les aides des fournisseurs d’énergie (dispositif CEE)

Fournies par les fournisseurs d’énergies, ces aides sont encadrées par le gouvernement et sont très importantes pour les ménages aux revenus modestes. La prime « coup de pouce économie d’énergie » est parmi les aides octroyées par ces fournisseurs. Pour bénéficier des aides des fournisseurs d’énergie, il est obligatoire de faire la demande avant de signer le devis et de disposer des factures des travaux effectués.

Afin de bénéficier de la prime « coup de pouce » dédiée aux ménages modestes, il est indispensable de justifier ses revenus. Ces aides en faveur des ménages modestes sont considérées les plus avantageuses. Néanmoins, il existe bien d’autres aides qu’un ménage modeste peut réclamer comme la TVA réduite à 5,5 % ainsi que des aides locales, il suffit de se renseigner en mairie.

En lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée. Champs obligatoires *